Vigile pascale 2008

La vigile pascale de cette année fut vraiment exceptionnelle.

Vigile pascale 2008

Au début de l’Exultet.

Vigile pascale 2008

Pendant le chant de l’Exultet.

Vigile pascale 2008

Votre serviteur chante la première prophétie sur le ton antique : In principio creavit Deus cœlum, & terram.

Vigile pascale 2008

Les chantres de la Schola chantent le premier trait, cantique de Moïse après la traversée de la Mer rouge : Cantemus Domino : gloriose enim honorificatus est.

Vigile pascale 2008

Le cierge pascal brûle au milieu du chœur de Saint-Eugène.

Vigile pascale 2008

Formation & départ de la procession aux fonts baptismaux.

Vigile pascale 2008

Procession aux fonts baptismaux, en chantant le magnifique trait : Sicut cervus desiderat ad fontes aquarum : ita desiderat anima mea ad te, Deus.

Vigile pascale 2008

Procession aux fonts baptismaux : Sitivit anima mea ad Deum vivum : quando veniam, & apparebo ante faciem Dei ?

Vigile pascale 2008

Procession aux fonts baptismaux : Fuerunt mihi lacrimæ meæ panes die ac nocte, dum dicitur mihi per singulos dies : Ubi est Deus tuus ?

Vigile pascale 2008

Proclamation de l’évangile de la Résurrection par Monsieur l’Abbé Iborra, vicaire, faisant fonction de diacre : Vespere autem sabbati, quæ lucescit in prima sabbati, venit Maria Magdalene et altera Maria videre sepulcrum.

Vigile pascale 2008

Proclamation de l’évangile de la Résurrection : Angelus enim Domini descendit de cœlo : et accedens revolvit lapidem, et sedebat super eum.

Vigile pascale 2008

Encensement de Monsieur l’Abbé Batut, curé, célébrant, après l’évangile.

Vigile pascale 2008

Monsieur le curé donne l’homélie pascale.

Qu’il trouve ici nos vifs remerciements, ainsi que Benoît-Basile Soulier, premier cérémoniaire, pour le soin apporté à la célébration digne et magnifique des mystères de notre salut au cours de cette Semaine Sainte 2008, et tout particulièrement pour cette vigile pascale.

Ce contenu a été publié dans Saint-Eugène. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire