25 juillet – messe de saint Jacques le Majeur, fils du tonnerre

Vendredi 25 juillet prochain, le Chapitre Saint-Jacques-de-Compostelle nous demande de chanter, comme l’an passé, la messe de la fête de saint Jacques, ce que nous faisons bien volontiers.

Répétition : ce jeudi 24 juillet à 19h45
Messe : demain vendredi 25 juillet à 19h.

Fils de Zébédée et de Marie Salomé, saint Jacques est appelé le Majeur. Cette épithète lui vient de sa qualité d’aîné. Il est le frère aîné de l’apôtre saint Jean, et tous deux sont surnommés Boanerges, c’est-à-dire « fils du tonnerre » (Marc III:17) (l’épithète permet aussi de le distinguer de l’autre apôtre saint Jacques le Mineur, fils d’Alphée).
Saint Jacques est l’un des tout premiers disciples à suivre Jésus, et il est un de ses plus proches. Il participe, avec Pierre et Jean, à des événements importants : la Transfiguration, l’agonie de Jésus au Mont des Oliviers. Ce même groupe de trois apôtres est le seul à le suivre lorsqu’il va ressusciter la fille du chef de la synagogue. Enfin Jacques est cité parmi les témoins de la troisième apparition de Jésus après sa mort, sur les bords du lac de Tibériade (épisode de la pêche miraculeuse rapporté par saint Jean).
Jacques est le seul apôtre dont la mort est rapportée dans le Nouveau Testament : « Il (Hérode) fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean. » (Actes, XII:2)

Nous chanterons à cette occasion des pièces tirées du Codex Calixtinus (Kyrie & Gloria tropés de la messe de saint Jacques, Dum pater familias, etc…), fameux manuscrit de la cathédrale de Compostelle, qui est une compilation de chants liturgiques, de cantiques de pélerins, de sermons, miracles de saint Jacques à Compostelle. Ce manuscrit, daté au plus tard de 1140, de première valeur, contient aussi une vingtaine de pièces de polyphonies en l’honneur de saint Jacques, qui sont parmi les plus anciennes que nous connaissions.

Laisser un commentaire