Andrea Gabrieli – Caro mea

Andrea Gabrieli (c. 1533 † 1586), organiste de la basilique Saint-Marc de Venise.
Caro mea
4 voix mixtes (SATB).
4 pages.

Appartenant à l’une des familles patriciennes de Venise, Andrea Gabrieli fut élève d’Adrian Willaert, maître de chapelle de Saint-Marc, et par lui reçut l’héritage de l’Ecole polyphonique franco-flamande. Il devint lui-même organiste de Saint-Marc en 1566 et quitta son poste peu avant sa mort. Musicien fécond, il laissa une œuvre musicale abondante, tant sacrée que profane, & fut le maître – entre autres – de son neveu Giovanni Gabrieli, du théoricien Ludovico Zacconi ou encore du Bavarois Hans Leo Hassler, l’un des premiers allemands à venir se former en Italie.

Le motet au Très-Saint Sacrement Caro mea est extrait des Ecclesiasticorum Cantionum Quatuor Vocum, Omnibus Sanctorum Solemnitatibus deservientium publiés de manière posthume chez Angelo Gardano à Venise en 1589. Les motets présentés dans ce recueil sont un ensemble homogène de petites pièces courtes pour chaque grande fête, présentées selon l’ordre de l’année liturgique, et ciselées avec un art abouti du contrepoint qui en fait de véritables petits bijoux. Notre motet Caro mea est indiqué pour la fête du Très-Saint Sacrement – Corpus Christi – mais bien évidemment pourra convenir à une communion ou à un salut du Très-Saint Sacrement le restant de l’année. Nous offrons cette partition en deux tonalités différentes : La mineur (ton originel) & Si mineur.

Le texte de ce motet est tiré du Discours sur le Pain de Vie de Notre Seigneur< Jésus-Christ dans l'Evangile selon saint Jean, chapitre VI, versets 56 & 57 :

Caro mea vere est cibus & sanguis meus vere est potus. Ma chair est une vraie nourriture et mon sang une vraie boisson.
Qui mandúcat meam carnem & bibit meum sánguinem in me manet & ego in eo. Quiconque mange ma chair & boit mon sang demeure en moi & moi en lui.

Les premières mesures de cette partition :

Andrea Gabrieli - Caro mea

Téléchargez la partition moyennant un « Like » sur l’un des réseaux sociaux ci-dessous. Le lien apparaîtra ensuite.

Andrea Gabrieli - Caro mea vere est cibus

Une réflexion au sujet de « Andrea Gabrieli – Caro mea »

Laisser un commentaire