Suivez le conclave en direct sur votre téléphone !

Application Conclave sur iTunes

Vous pouvez télécharger l’application Conclave qui est disponible pour iOS et Android. Outre une centralisation des nouvelles , l’application dispose d’un excellent service de vidéos en direct ou en léger différé. Elle vous permettra en particulier de suivre la fumée de la chapelle Sixtine en direct :-D.

Quelques applications pour chantres liturgeeks d’Orient & d’Occident

1. Old Music est une sympathique application disponible pour iPhone & iPad (au prix de 3,99 $), réalisée par Ambroise Charron. L’application synthétise trois applications précédemment réalisées :

  • Neumes décrit les principaux neumes en notation sangallienne, en notation carrée et leurs équivalents en notation moderne.
  • Psaltis référence les neumes utilisés dans la musique byzantine, classées par noms des notes, par mouvements mélodiques et par rythmes.
  • Mensural rassemble les principales notations utilisées dans la musique entre 1300 et 1600, classées par noms des notes, par mouvements mélodiques (ligatures) et par indications rythmiques.
  • Signalons du même éditeur l’application « Old Brass » qui vous donne tous les doigtés pour les deux instruments si caractéristiques des anciennes pratiques cantorales françaises que sont le serpent & l’ophicléide.

    2. Psalter / Псалтырь vous apporte gracieusement sur iPhone le psautier utilisé dans le rit byzantin en slavon. Les psaumes sont répartis selon les 20 cathismes (divisions du psautier dans le rit byzantin), à la fin desquels figurent les tropaires. Les psaumes ont été également regroupés par office et par thèmes pour inspirer la prière personnelle.

    3. Breviarium Meum est une application gratuite pour iPhone récemment parue, crée par les Franciscains de l’Immaculée qui permet de réciter le bréviaire romain selon l’état du rit en 1962. C’est donc une alternative à iMass, qui apportait déjà cette possibilité de façon plus complète, et que l’on peut retrouver sur le net à l’adresse suivante : http://divinumofficium.com/.

    4. Mobel est une application plutôt amusante pour iPhone & iPad éditée par AbelSim qui simule les sonneries de cloches traditionnelles des églises anglicanes. Sous l’appellation de Change ringing, il s’agit d’un art consommé datant du XVIIème siècle qui requiert l’emploi de plusieurs sonneurs sous la direction d’un chef. L’application vous permet de vous exercer aux permutations savantes entre sonneurs. Le prix est relativement élevé pour ce type d’application : 9,99 $.

    5. Dans le même ordre d’idée, mais pour faire écho à une tradition plus en faveur chez nous et particulièrement dans le Nord de la France, l’application Carillon de l’allemand Martin Hentze vous permet de vous retrouver virtuellement devant une console de carillonneur.

    iPad & liturgie

    Très sympathique photo où l’on voit la pointe de la technologie s’allier à la tradition cantorale pluri-séculaire de la Chapelle Sixtine. :-)

    C’est aussi la réplique occidentale de ce que nous avions déjà posté il y a quelques temps sur ce blog !

    L’organiste de Saint-Eugène suit ses partitions sur son iPad, j’ai commencé pour ma part à diriger la répétition de ce jeudi soir à la paroisse catholique russe sur le mien. A quand l’équipement complet de tous les choristes de la Schola Sainte Cécile ? ;-)

    Suivez la messe du jour sur votre iPhone !

    Dans ce premier article, nous vous présentions deux geekeries liturgiques pour iPhone : Liber Pro pour chanter le chant liturgique grégorien du jour et l’une des méthodes pour lire les nombreux fichiers PDF liturgiques qui existent déjà sur le web (comme le Missel d’autel romain ou le Tchinovnik slave).

    Le développement du numérique nomade va sans doute voir se développer encore bien d’autres applications de ce style, aussi j’ouvre aujourd’hui une nouvelle rubrique à ce blog, baptisée « liturgeek ». ;-)

    La paroisse du Christ-Roi de Sarasota en Floride, apostolat de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, vient de lancer il y a quelques temps une nouvelle application pour iPhone.

    iMass vous permet de suivre le texte de la messe du jour sur votre iPhone (les textes proviennent des bases de données du site Divinum Officium). Le gros avantage de cette application est que tout le propre du jour – tant les pièces chantées que les oraisons et les lectures – est déjà directement inséré automatiquement dans l’ordinaire de la messe (gros avantage sur les simples scans du 800 que présentait Liber Pro). Vous pouvez donc suivre calmement votre messe sans vous inquiéter de positionner des signets au préalable. Si vous voulez le texte d’un autre jour de l’année, il suffit de choisir la date dans un petit calendrier au début de la messe.

    Par défaut, iMass affiche le texte latin avec la traduction anglaise en regard, mais on peut paramétrer l’application pour n’avoir que le texte latin (vide en bas du texte).

    Encore plus génial, deux cases à cocher permettent d’afficher les rubriques, et aussi de préciser les rubriques spéciales quand la messe est célébrée avec ministres sacrés.

    Une fonction permet d’extraire juste le propre du jour (pratique pour faire des copier-coller en vue de réaliser un livret par exemple, d’autant que le texte latin présente les accents toniques ; si les æ sont bien présents, en revanche, les oe ne sont pas unis).

    Evidemment, les propres particuliers (d’une nation, d’un diocèse, d’un ordre religieux) ne sont pas pris en compte.
    Néanmoins, chose tout particulièrement intéressante, l’application vous permet (tout à fait en bas du texte de la messe), de choisir selon les différents états du rit et des codes de rubrique :

  • Tridentin de 1570,
  • Tridentin de 1910 (dernier état du rit avant le grand bouleversement du bréviaire),
  • Divino Afflatu de 1911 (réforme du bréviaire, avec des incidences sur le missel),
  • Réforme de 1955 (réforme bugninienne de la Semaine Sainte),
  • Rubriques de 1960,
  • Nouveau Calendrier de 1960.
  • Le rit de 1960-62 étant de plus en plus contesté et remis en cause, ce petit outil est franchement très intéressant.

    Ainsi aujourd’hui, dimanche 29 août 2010 :

  • Le Tridentin de 1570 comment le Tridentin de 1910 fêtent la décollation de saint Jean Baptiste, double majeur, avec mémoire du XIVème dimanche après la Pentecôte, Ier dimanche de septembre pour les leçons de matines au bréviaire.
  • Divino Afflatu & la Réforme de 1955 proposent le XIVème dimanche après la Pentecôte, Ier dimanche de septembre pour les leçons du bréviaire, dimanche semi-double mineur, avec mémoire de la Décollation de saint Jean Baptiste.
  • Les Rubriques de 1960 & le Nouveau Calendrier de 1960 célèbrent le XIVème dimanche après la Pentecôte, Vème dimanche d’août pour les leçons du bréviaire, IIème classe.
  • Un petit tableau présente de façon succinte un synoptique des rits Ambrosien, Mozarabe, de Sarum, Romain et Nouveau Rit.

    Le texte présente également les prières que récite le prêtre en se revêtant des différents vêtements sacerdotaux. Dommage de n’y avoir pas inclus les prières liturgiques préparatoires à la messe, c’est vraiment le seul manque à mes yeux à cette application parfaite. A la communion est insérée l’Anima Christi sanctifica me, vraisemblablement pour aider le fidèle-geek à un acte de communion spirituelle. Après la messe sont données également les prières léonines. Très opportunément, l’action de grâces après la messe (Cantique des trois enfants dans la fournaise & Psaume 150) a été ajoutée ainsi que les oraisons de dévotion du Missel Romain (oraisons de saint Thomas d’Aquin & de saint Bonaventure, et rythme de saint Thomas d’Aquin Adoro te).

    Encore plus fort : l’application permet de réciter l’office divin selon les mêmes options rubricales, en y ajoutant le texte de l’office pré-tridentin monastique (cursus de la règle de saint Benoît). L’office est complet, avec les répons & les leçons de matines (Liber Pro ne présentait que des scans de l’office diurne ordinaire), toutes les pièces sont présentées dans l’ordre de l’office que l’on prie, sans aucun renvoi (pas d’antiennes de commémoraison ni de bénédiction de matines à chercher par exemple). Fabuleux ! ! ! J’en rêvais, ils l’ont fait ! :-)

    Non content de vous fournir le texte de la messe du jour, iMass vous permet encore de la voir !
    En effet, vous pouvez regarder, par le biais de l’application, la vidéo – réalisée quotidiennement – de la messe célébrée dans cette paroisse de Floride par un prêtre de la FSSP. Opportunément, l’application vous rappelle que regarder la messe sur iMass ne vous dédouane pas de votre obligation dominicale d’aller à l’église assister véritablement à la messe ! ;-)
    Cette vidéo néanmoins peut être utile aux malades où à tous ceux qui veulent s’unir à un moment ou l’autre de leur journée au saint sacrifice de notre rédemption.

    20/20 donc pour cette application (en espérant que les versions ultérieurs améliorent l’ergonomie de la navigation dans les différentes options possibles des textes liturgiques).

    Finalement, je vais peut-être m’acheter un iPad pour dire le bréviaire traditionnel de saint Pie V… ;-)

    Geekeries liturgiques

    La liturgie traditionnelle d’Orient comme d’Occident ne laisse pas indifférent les nouvelles technologies.

    Si vous êtes l’heureux possesseur d’un iPhone, vous pouvez célébrer ou chanter les rits traditionnels directement depuis celui-ci.

    Liturgie au monastère Saint-Savva de Zvenigorod

    Regardez-bien. Non, l’un de ces évêques célébrant la fête de la nativité de la Vierge au monastère de Zvenigorod près de Moscou n’est pas en train de relever son courrier sur son iPhone derrière l’iconostase, mais bien en train de suivre le texte liturgique sur le Tchinovnik, le missel en slavon des célébrants, afin de chanter au besoin les ekphonèses qui lui reviennent.

    Source : Moinillon au quotidien

    Les chantres latins ne sont plus en reste.

    Liber Pro

    Depuis le 10 septembre dernier, l’application Liber Pro vient à leur secours.

    Liber Pro

    Liber Pro vous permet de savoir en un clic quelle est la fête liturgique du jour.

    Liber Pro

    De là vous arrivez en un clic sur le plain-chant de la messe et des offices.

    Certes, il manque encore l’office nocturne, mais vous pouvez chanter – outre la messe – laudes, prime, tierce, sexte, none, vêpres et complies pour tous les jours de l’année avec quelques clics sur votre iPhone.

    Référence : Drake Applications, l’éditeur de Liber Pro.

    Il est également assez facile de mettre sur son iPhone le missel romain d’autel au format PDF et de suivre directement sa messe sur celui-ci. A priori, rien n’interdirait dans les rubriques de l’utiliser pour dire la messe, rien sinon le bon goût et le bon sens !

    Initiation aux manuscrits liturgiques

    Missel d

    Initiation aux manuscrits liturgiques, par Jean-Baptiste Lebigue

    J’ai découvert un peu par hasard cet excellent site de l’Institut de Recherche & d’Histoire des Textes (IRHT) du CNRS : c’est une mine très bien construite, qui permet plus globalement de s’initier à la liturgie romaine (avec ses particularités médiévales, les divergences avec les périodes postérieures étant bien expliquées).

    D’une grande beauté, ce site comporte même des exercices qui permettront de tester votre sagacité, tel cet exercice d’identification d’un livre d’office ! (facile, j’ai trouvé du premier coup :-D ).