Ostension du Saint Suaire en 2015 : communiqué à l’attention des fidèles attachés à la liturgie traditionnelle

SINDONE

C’est bien volontiers que nous relayons le communiqué de nos amis de l’association Cardinal Saldarini de Turin, qui se propose d’aider l’organisation de pèlerinages traditionnels l’an prochain :

« Comme vous le savez peut-être, S.E. l’Archevêque de Turin a décidé une ostension du Saint Suaire, du 19 avril au 24 juin 2015 (informations et possibilité de s’inscrire à la visite sur le site http://www.sindone.org).

Parmi les nombreux pèlerins du monde entier qui se rendront à Turin pour vénérer la Sainte relique se trouveront, comme c’était le cas lors des précédentes ostensions, de nombreux prêtres et fidèles attachés à la célébration de la sainte liturgie dans la forme extraordinaire du rite romain.

L’association Cardinal G. Saldarini, fondée en 2013 pour promouvoir dans la province de Turin la célébration de la forme extraordinaire du rite romain selon les dispositions du motu proprio Summorum Pontificum, se met à disposition de ces prêtres et fidèles pour les aider à l’organisation du pèlerinage et au service de messe.

L’association souhaite également participer et faire participer les fidèles turinois aux évènements organisés par ces pèlerinages.

Pour ces raisons, si la communauté dont vous avez la charge ou à laquelle vous faites partie souhaite réaliser un pèlerinage à Turin pour vénérer le Saint Suaire et célébrer la forme extraordinaire du rite, nous vous remercions de nous le faire savoir par mail.

Par ailleurs, si vous souhaitez de plus amples informations sur nos activités, nous vous conseillons de visiter notre page facebook (accès libre):

http://facebook.com/cardinalsaldarini« 

Qu’il nous soit ici permis de témoigner du talent de l’Association Cardinal Saldarini, qui nous a très aimablement reçus lors du pèlerinage des grands clercs de la paroisse Saint-Eugène – Sainte-Cécile (Paris IX) au mois d’août 2014. Voici quelques photos – qui parlent d’elles mêmes – des cérémonies alors organisées par cette association de fidèles à Turin et dans ses environs :

Le Saint Suaire dans les arts :

Photos anciennes d’une ostension du Saint Suaire :

Publié dans Actualités, Tradiland | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Enregistrement : sainte messe de la fête de l’Immaculée Conception

Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

Téléchargez la partition chantée au cours de cette messe & présente dans cet enregistrement :

Les fichiers MP3 sont téléchargeables ici.

Carlo Francesco Nuvolone, l'Immaculée Conception, 1635

Publié dans Enregistrements | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Conférence de Mgr Schneider ce soir à Paris

Mgr Schneider présente le Corps de Notre Seigneur - Messe pontificale à la Trinité des Pèlerins - 25 octobre 2013

Mgr Schneider présente le Corps de Notre Seigneur – Messe pontificale à la Trinité des Pèlerins – 25 octobre 2013

Ce mardi 9 décembre 2104 à 20h30, Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Astana (Kazakhstan), donnera une conférence intitulée :

Corpus Christi,
La communion dans la main au cœur de la crise de l’Église.

Lieu : amphithéâtre de l’ASIEM 6, rue Albert de Lapparent, Paris 7 M° Ségur, Sèvres-Lecourbe, St François-Xavier. Participation aux frais : 7 € – tarif réduit (adhérent RC ; étudiants) : 4 €

La communion dans la main au cœur de la crise de l’Église

L’Être le plus pauvre et le plus démuni dans l’Église est certainement le Christ sous les apparences eucharistiques. 45 ans après l’autorisation accordée par l’instruction Memoriale Domini de distribuer la communion dans la main, Mgr Schneider dresse un bilan de cette pratique. Il observe qu’elle ne s’est pas traduite par un surcroît de piété eucharistique. Au contraire, la foi en la présence réelle semble avoir diminué. Les signes d’adoration se sont estompés. Le vol et la profanation des hosties consacrées se sont multipliés.

Un pasteur dresse un bilan et propose des perspectives de redressement. 

Le conférencier dédicacera ses livres.

Mgr Schneider & la Schola Sainte Cécile - 25 octobre 2013 - Rome, sacristie de la Trinité des Pèlerins

Mgr Schneider & la Schola Sainte Cécile – 25 octobre 2013 – Rome, sacristie de la Trinité des Pèlerins

Publié dans Actualités, Tradiland | Marqué avec | Laisser un commentaire

Programme de la fête de l’Immaculée Conception

Francisco de Zurbaran - l'Immaculée Conception - 1664Saint-Eugène, le lundi 8 décembre 2014, grand’messe de 19h.

Catéchisme sur l’Immaculée Conception

  • Kyriale VIII – De Angelis
  • Procession d’entrée : Ave maris stella – Hymne des fêtes de la Sainte Vierge, à Vêpres, ton dit « des Pèlerinages », en alternance avec le ton de Notre-Dame des Victoires
  • Credo III
  • Pendant les encensements de l’offertoire, Ave Maria – Tomás Luis de Victoria (1540 † 1611), maître de chapelle de l’impératrice Marie
  • Après la Consécration : O salutaris hostia, pour le temps de l’Avent – musique de Virgile Le Blanc (1592)
  • Pendant la communion : Conceptio Mariæ virginis – Prose des missels parisiens médiévaux (XIIIème siècle)
  • Ite missa est VIII
  • Au dernier Evangile : Alma Redemptoris Mater – polyphonie de Giovanni Pierluigi da Palestrina (c. 1525 † 1594), maître de chapelle papale de Saint-Pierre du Vatican, de Saint-Jean de Latran & de Sainte-Marie-Majeure
  • Procession de sortie : Omni die dic Mariæ – texte de Bernard de Morlas († 1140), mélodie traditionnelle attribuée à Jean-Baptiste de Lully (1632 † 1687), surintendant de la musique du roi Louis XIV

Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

Publié dans Programmes, Rit romain, Saint-Eugène | Marqué avec | Laisser un commentaire

Enregistrement : sainte messe du second dimanche de l’Avent

Télécharger le livret de cette messe au format PDF.
Télécharger le commun de l’Avent au format PDF.

Téléchargez les partitions chantées au cours de cette messe & présentes dans cet enregistrement :

Les fichiers MP3 sont téléchargeables ici.

Saint Jean Baptiste par Le Greco

Publié dans Enregistrements | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Programme du second dimanche de l’Avent

Saint-Eugène, le dimanche 7 décembre 2014, grand’messe de 11h.

Après tant de signes et de prodiges que le Sauveur avait fait voir, il ne pouvait être pour personne un sujet de scandale, mais il aurait dû rester pour tous un sujet d’admiration. Cependant après tant de miracles, sa mort causa un très grand scandale dans l’esprit des infidèles ; et c’est pourquoi saint Paul a dit : « Nous prêchons le Christ crucifié ; scandale pour les Juifs, folie pour les Gentils ». Oui, les hommes regardèrent comme une folie que l’auteur de la vie mourût pour le salut des hommes ; et ainsi l’homme a tiré un sujet de scandale de ce qui devait le plus exciter sa reconnaissance. Car Dieu doit être honoré par les hommes d’une manière d’autant plus digne, qu’il a souffert pour les hommes de plus indignes traitements.
Homélie de saint Grégoire, pape, VIIème leçon des vigiles nocturnes de ce dimanche, au troisième nocturne.

Catéchisme de l’Avent

Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

Publié dans Programmes, Rit romain, Saint-Eugène | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Rit parisien – Antienne processionnelle de l’Avent Missus est Angelus Gabriel

Antienne processionnelle de l'Avent - Missus est Angelus

Ant. L’ange Gabriel fut envoyé de Dieu en la ville de Nazareth, à la Vierge Marie, mariée à Joseph, & il lui dit : Le Saint-Esprit surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre ; c’est pourquoi le fruit saint qui naîtra de vous, sera appelé le Fils de Dieu. Alors Marie dit à l’ange : Voici la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon votre parole ! Alléluia.
(cf. Luc, i, 26-27, 35, 38)

Source : Antiphonaire de Notre-Dame de Paris (c. 1300) – F-Pn lat. 15181 – Cantus ID: 0003792. (Intonation, cf. Martin Sonnet, Directorium chori Parisiensi, 1656).

Comme dans toutes les Eglises de France autrefois, on faisait à Paris chaque dimanche & fête une grande procession avant la grand’messe (plus exactement entre prime et tierce, la messe étant chantée juste après cette petite heure). Cette tradition immémoriale paraît remonter au moins à l’époque carolingienne. Les livres liturgiques français – en particulier les processionnaux – indiquent jusqu’au XIXème siècle les pièces qui s’y chantaient : un ensemble de pièces fixes (dont l’Asperges me pour l’aspersion dominicale) et en général une ou deux pièces variables en fonction du jour liturgique : le plus souvent un répons, ou, plus exceptionnellement, une grande antienne processionnelle.

Les livres liturgiques parisiens médiévaux indiquent cette belle antienne processionnelle Missus est Angelus Gabriel pour les quatre dimanches de l’Avent, unifiant de ce fait ce temps liturgique par la contemplation du mystère de l’Incarnation. Peut-être est-ce pour cette raison que l’ancien rit parisien célébrait tout l’Avent en faisant usage du blanc pour la couleur liturgique, et non du violet ou du bleu profond (l’hyacinthe) qu’on trouve dans les autres rits occidentaux. Le choix du texte – tiré du fameux évangile Missus est (Luc I, 26-38) de la messe du Mercredi des Quatre-Temps de l’Avent (la messe Rorate, autrefois appelée la « Messe d’or ») – témoigne de la piété de nos pères envers ce fameux évangile, qui constituait l’un des sommets de l’Avent :

Le choix de cet Évangile (…) a donné une célébrité particulière au Mercredi de la troisième semaine de l’Avent. On voit, par d’anciens Ordinaires à l’usage de plusieurs Églises insignes, tant Cathédrales qu’Abbatiales, que l’on transférait les fêtes qui tombaient en ce Mercredi ; qu’on ne disait point ce jour-là, à genoux, les prières fériales ; que l’Évangile Missus est, c’est-à-dire de l’Annonciation, était chanté à Matines par le Célébrant revêtu d’une chape blanche, avec la croix, les cierges et l’encens, et au son de la grosse cloche ; que, dans les Abbayes, l’Abbé devait une homélie aux Moines, comme aux fêtes solennelles. C’est même à cet Usage que nous sommes redevables des quatre magnifiques Sermons de saint Bernard sur les louanges de la Sainte Vierge, et qui sont intitulés : Super Missus est.
Dom Guéranger, l’Année Liturgique.

Publié dans Ancien office parisien, Sources | Marqué avec , , , , | 2 commentaires